top of page
La Côte d'Azur avec Mauro Colagreco

MENTON – CÔTE D'AZUR - FRANCE

Mauro Colagreco***

Son cœur bat au rythme de l'Argentine et de l'Italie, mais c'est à Menton que le Chef a obtenu la consécration absolue pour sa table cosmopolite triplement étoilée, le Mirazur.

  • Deux voyages exclusifs imaginés avec le Chef Colagreco

  • Dîner dégustation au Mirazur, l'un des meilleurs restaurants au monde

  • La visite du potager du Chef et de ses jardins d'agrumes

  • Des ateliers culinaires autour de la cuisine méditerranéenne

  • La découverte des villas de légende de la Riviera

  • Une rencontre exceptionnelle avec la céramiste du Chef

  • Près de Grasse, un atelier parfums inédit

  • Hôtels de Luxe ou de Charme

VOYAGES PRIVÉS

À partir de 2.290 € par personne*

en chambre double

Au départ de Nice

À partir de 4.490 € par personne*

en chambre double

Au départ de Nice

* Prix susceptible de modification au moment de la réservation selon disponibilités.

De la terre à la Lune

Mauro Colagreco est partout ! Une dizaine de restaurants, de Buenos Aires à Pékin en passant par Dubaï et bien entendu à Menton. En 2019, la même année, le Mirazur est couronné par trois étoiles au guide Michelin, et classé Meilleur Restaurant au Monde selon The World's 50 Best Restaurants.

Menton sur la Côte d'Azur avec Mauro Colagreco, trois étoiles Michelin

Comment est-ce possible ? "Mon sens de l’effort, ma persévérance, ma passion et mes équipes" répond-il en toute simplicité. Il y a bien plus que cela évidemment ! Une intelligence de la perfection et un perpétuel questionnement qui ont fait de Mauro Colagreco un "mythe" dans l'univers de la Grande cuisine.

 

Jeune apprenti, il a tout de suite compris qu'il devait travailler auprès des plus grands Chefs français. Ainsi il passera dans les cuisines de Bernard Loiseau, de Ducasse, d’Alain Passard... La suite fait partie de l'Histoire. De son histoire.

Son approche environnementale et durable d'abord, où il a été précurseur. Le Mirazur a été le premier restaurant au monde à obtenir la certification "Plastic Free" en réduisant de 90% l’utilisation du plastique en cuisine.

 

Ensuite, la relation fusionnelle que Mauro Colagreco a nouée avec la terre : "je suis un jardinier déguisé en cuisinier". Un engagement profond, sincère, à l'image de l'homme. 80% des fruits et légumes cuisinés au Mirazur proviennent de ses potagers.

  

Jusqu'à sa fulgurance post-confinement où le Chef décide que dans son restaurant il y aura désormais "365 saisons et qu'un client ne mangerait jamais la même chose". Exit les plats signatures. Bonjour le calendrier lunaire biodynamique qui dicte au cuisinier des menus déclinés en quatre univers.

Du storytelling de Chef ? Pas du tout ! Une prise de risque insensée à chaque service et l'émerveillement des happy few qui dégustent cette cuisine emplie de poésie.

Les plus lumineux du Chef Mauro Colagreco, trois étoiles Michelin
Chef's Escape MC3-min.jpg

Ma rencontre
avec Mauro

Ah Mauro ! Il est Argentin, je suis Brésilienne - comme Julia, son épouse. On a tout de suite sympathisé, entre Latins !

Chaleureux, drôle, espiègle, bruyant, débordant de vie et d’énergie. Accessible et humble aussi, il ouvre grand ses bras et sa table. 

 

La première fois que j’ai dîné au Mirazur, c’était à sa table, avec de nombreux amis Chefs étoilés – Alexandre Mazzia et les frères Tourteaux entre autres. Il y avait des rires – beaucoup de rires, du champagne – beaucoup de champagne, du bon vin, une succession de plats aussi esthétiques que délicieux. Il y avait de la vie, que l’on croque à pleines dents, en se disant : " mais quelle chance d’être ici ! "

Chef étoilé Mauro Colagreco, un voyage L'Hedonist
Mauro & Juliana_edited.jpg

En cuisine, il y avait de la rigueur. Un immense travail. De l’organisation. Des dizaines de chronomètres. Une brigade concentrée, envoyant à la perfection les dizaines de plats sur les tables des chanceux qui dînaient au Mirazur.

 

J’aime l’énergie débordante de Mauro. Sa créativité. Son engagement contre le plastique – ce fléau épouvantable qui asphyxie notre Terre.  

 

Je vous souhaite le bonheur de goûter à ce moment ensoleillé au moins une fois dans votre vie. 

 

Juliana Angotti, fondatrice de L’Hedonist

bottom of page